La prière, un pilier fondamental de l’Islam

Dakarmidi -Après la Chahada qui consiste en la profession de la foi, la prière est l’acte le plus important pour le musulman. Elle représente avec la foi (Al-Iman) la base de la croyance musulmane et tous les savants l’ont qualifiée comme un pilier fondamental de l’Islam. La prière est le seul pilier de l’Islam qui a été prescrit lors d’une magnifique cérémonie céleste. Le Prophète, , a reçu ce commandement d’Allah directement, sans l’intermédiaire de l’Ange Gabriel, la nuit de son ascension vers le ciel. Le Coran et la Sunna accordent une place prépondérante à la prière et qui n’a d’égale que celle de la foi.

Impact et importance de la prière

La prière est la relation spirituelle qui lie le musulman à son Créateur et qui entretient la foi du musulman. Ainsi, Allah l’Exalté enjoint le croyant d’accomplir la prière pour se souvenir de Lui et L’invoquer : « […] Accomplis la prière pour M’avoir en ta pensée. » (Coran 20/14). La prière est telle une lumière qui illumine l’âme humaine, de manière à ce que le musulman ait une vision particulière de la vie. Le Prophète, , a dit : « La prière est une lumière.» (Rapporté par Muslim). Ainsi, le croyant ne ternit pas la pureté de sa foi et ne se laisse pas aller aux désirs et aux passions, car il ne veut pas s’attirer la colère d’Allah. Allah le Très-Haut dit : « […] La prière préserve des turpitudes et des actes blâmables […] » (Coran 29/45).

Alerte à ceux qui négligent la prière

Vu cette importance qu’occupe la prière, Allah met en garde sévèrement ceux qui négligent la prière. Il dit dans ce verset :   « Malheur donc, à ceux qui prient tout en négligeant (et retardant) leur Salât, qui sont pleins d’ostentation » (Coran 107/5-6). Aussi, le Prophète , nous avertit dans ce Hadith « En vérité, entre l’homme et le polythéisme ainsi que la mécréance, il n’y a (que) la négligence de la prière. » (Muslim)

Vu son importance, la prière ne peut être abandonnée à aucun moment de la vie d’un musulman, quelles que soient les circonstances. S ‘il ne peut l’accomplir debout, il prie assis et s’il ne peut l’accomplir assis, il s’allonge et prie. Et s’il ne peut prier alors qu’il est allongé, il prie avec des signes ou gestes symboliques. Et si cela ne lui est pas possible et qu’il est sain d’esprit, il doit penser aux piliers de la prière dans son esprit.

En somme, la prière est un acte obligatoire en toutes circonstances.

Statut de celui qui délaisse la prière

Il est regrettable de voir de nos jours un grand nombre de personnes, dites musulmanes, négliger la prière ainsi que nombre d’autres devoirs religieux. Le musulman ne peut délaisser la prière en aucun cas.

Celui qui la délaisse ne peut sortir de l’un des deux cas suivant :

  • Soit il rejette l’Ordre d’Allah et renie le caractère obligatoire de la prière ; par conséquence il est mécréant. La totalité des Oulémas sont unanimes que la personne qui délaisse la prière, tout en reniant son obligation par mépris ou par défi, est considérée comme étant mécréante.
  • Soit il néglige la prière par paresse, alors qu’il croit que c’est un pilier essentiel, une obligation requise par Allah. Nous ordonnons à une telle personne de prier et de rattraper les prières qu’elle a ratées.

Conséquences de la négligence de la prière.  

Considérer un homme comme mécréant a plusieurs conséquences : au cas où il est marié à une femme musulmane, son mariage n’est plus valide. Si cet homme meurt, la prière funéraire ne peut être faite pour lui. Car Djaber a rapporté que le Prophète, , a dit : « Le pacte entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière. Celui qui la délaisse a renié sa foi. » (Rapporté par Ahmed et Muslim)

Conseil pour ceux qui négligent la prière

Il y a des gens qui ne prient pas mais sont déterminés à le faire. A chaque fois qu’ils veulent commencer, ils ont l´impression que la prière est un fardeau et la plus difficile des tâches.

Nous recommandons à de telles personnes d’implorer Allah, le Glorieux et le Très-Haut, avec une réelle détermination et désir pour leur faciliter l’accomplissement de la prière. Allah a dit : « Et cherchez secours dans l’endurance et la prière : certes, la prière est une lourde obligation, sauf pour les humbles, qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul.» (Coran 2 / 45 et 46)

Considérant que ceci vient du démon qui détourne de l´obéissance et la rend lourde pour l´adorateur. Le Prophète, , a dit :

« Si un homme s´endort, le démon nouera sur sa nuque trois nœuds et lui dira : « Dors, tu as devant toi une longue nuit ! ». Si le croyant se réveille et invoque Allah, un nœud se déliera. S´il fait les ablutions le deuxième nœud se déliera. Et s’il fait la prière le troisième nœud se déliera. Par la suite, il sera de bonne humeur et dynamique. Mais s’il ne se lève pas, n´invoque pas Allah, le Tout-Puissant, et ne prie pas, ces nœuds resteront attachés et il sera de mauvaise humeur et paresseux. »

Il incombe à ceux-là donc, de demander l’aide d’Allah, de s’attacher à l’accomplissement de la prière et de se dévouer à son accomplissement.

Ainsi, Allah repoussera cette lourdeur, le démon s’en ira et la prière sera facile à accomplir.