Nouveau décret migratoire : les Irakiens ne seront plus interdits

Dakarmidi -Donald Trump reprend l’offensive lundi sur l’immigration et la sécurité, avec la signature d’un nouveau décret interdisant l’entrée aux États-Unis aux voyageurs de six des sept pays musulmans initialement ciblés, mais exemptant les détenteurs de visas et de «cartes vertes».

L’Irak ne fait plus partie des pays dont les ressortissants ne pourront plus mettre les pieds aux États-Unis, et son gouvernement s’en est déjà félicité. Le décret prendra effet le 16 mars, pour 90 jours, selon des documents publiés lundi par le département de la Sécurité intérieure.

La suspension de l’accueil des réfugiés est également actée, pour 120 jours. Mais ceux dont le voyage aux États-Unis était déjà programmé auront le droit de venir.

L’action présidentielle correspond aux promesses de campagne du républicain, qui s’est engagé à mettre en place une politique de «vérification extrême» aux frontières afin d’empêcher des infiltrations jihadistes.

TVA Nouvelle