« N’eut-été la présence de la France au Sénégal, il y aurait, aujourd’hui, la pénétration des djihadistes maliens dans notre pays » (Moustapha Diakhaté)

Dakarmidi – Le président du groupe parlementaire de la coalition « Benno Bokk Yakaar », Moustapha Diakhaté, s’est exprimé sur le départ de M. Thierno Alassane Sall, de son poste de ministre de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables et sur la polémique autour des accords entre le gouvernement et la société française Total, pour l’exploitation du pétrole au Sénégal. M. Diakhaté, trouve qu’il est bon, voire même intelligent pour le pays, de diversifier ses partenaires dans l’exploration et l’exploitation du pétrole et du gaz.

« Total a acquis une expérience incommensurable dans le domaine de l’exploitation du gaz et du pétrole. C’est un partenaire stratégique et, en sus, il y a 6000 sénégalais actionnaires de Total », souligne Moustapha Diakhaté, qui poursuit en disant que : « L’autre élément qui me semble important et que Thierno a perdu de vue, c’est que les gens qui ont détruit l’Irak, la Libye, et aujourd’hui la Syrie en armant des djihadistes, et cela, dans la perspective de contrôle du marché du pétrole, peuvent en faire autant pour anéantir le Sénégal. Ils peuvent armer des pays voisins pour détruire le Sénégal » , analyse-t-il dans les colonnes du quotidien « Le Témoin ».

Parlant de l’importance de la présence de l’hexagone au Sénégal le député dira « La France est la 5e puissance mondiale. C’est la première puissance militaire en Europe, membre permanent du Conseil de sécurité, et je suis persuadé que partout où il y a des intérêts français, la France y veillera », tonne le parlementaire qui ajoute que « n’eut-été la présence de la France au Sénégal, il y aurait, aujourd’hui, la pénétration des djihadistes maliens dans notre pays ».

Fort de ce constat, Moustapha Diakhaté de se demander : comment Thierno Alassane Sall n’a pas su comprendre les avantages que le Sénégal, dans le cadre partenarial, tire en concédant à Total des blocs off-shore profond ? »

La Rédaction