NE DÉTOURNEZ PAS NOTRE REGARD, NOUS VOYONS CE QUE VOUS ENDUREZ (Par Abdoulaye NGOM)

L’occident se précipite, la Chine maltraite, pour l’Afrique le système d’exploitation continue. N’empêche, nous constatons.

Corona a pris départ chez eux, ils se sont inquiétés de ne pas le voir chez nous. Au final, il est là et leur étonnement se base désormais sur le fait qu’il ne tue pas autant qu’il le fait chez eux. Pour dire comme l’autre, Alhamdulilah Dieu est au contrôle. Officiellement ils sont des amis de l’Afrique et pourtant leurs attitudes sont étranges voir révoltantes pour celui qui se veut afro-pessimiste.

Pour l’un, l’occident, le post Corona est avant tout question de dette. Au lieu de parler de santé et de travailler sur leur situation sanitaire dramatique, ils changent vite de sujet pour nous faire savoir que nous allons souffrir pour payer les dettes.

Pour l’autre, la Chine, les africains sont bastionnés et je ne sais au nom de quoi. Tout le monde le sait, le virus vient de chez vous. Et la logique voudrait que vous en soyez mère, responsable et par conséquent plus compréhensive que tout autre.

Quant aux autres grands du monde, Corona nous a juste permis de savoir que toute leur réussite était basée sur des mensonges. Des USA à Singapour, le constat est le même. Durant des années, vous avez racontés des contrevérités sur vos models d’économie. L’économie mondiale souffre, y compris celle de la première puissance du globe. Vous avez alors besoin d’eux, de nous. Aucun pays, aucune nation à elle seule ne saurait suffir à elle-même. L’humanisme seul doit-être au début et à la fin de toute action humaine.

Aux autres dirigeants des pays, surtout africains, vous parlez de nouvel ordre mondial en répétant les mêmes faits: annulation de dette, dons aux pays pauvres etc. Cet ordre économique international s’obtiendra par la lutte, le travail, la conscience que nous devons et que nous pouvons jouer un rôle fondamental sur la scène international.

Il est temps que l’Afrique prenne son destin en main. Et ne nous mentons pas, les mêmes causes produisent les mêmes effets. L’occasion est donnée à notre chère Afrique, à elle et à elle seule de la saisir. En attendant, je félicite le pays frère, le Madagascar pour leur travail énorme en vue de venir à bout cette pandémie qui secoue la terre entière dans sa marche. Sur cette même lancée, nous lançons un appel solennel à l’Union Africaine pour qu’il étudie de manière autonome et responsable le résultat de ce vaccin qui au-delà de son caractère made in Africa, représente un espoir réel pour la communauté internationale.

Que la paix et la santé soient avec vous et que Corona quitte à jamais l’humanité entière.
Ramadan Moubarrack à tous les musulmans du monde!

Abdoulaye Ngom
Africain du Sénégal