Moustapha Diop : Pourquoi « El Phenomeno » dérange?

Dakarmidi – Il serait injuste, inélégant et « inintelligent » de comparer Moustapha Diop, « El phenomeno », titre que lui a collé le Président Macky Sall, à Mamour Diallo ou encore à Mbery Sylla. L’histoire a retenu sur ses pages indestructibles que Moustapha Diop est un jeune poulain de Macky Sall, sorti de « nulle part » qui a réussi à terrasser la « gigantesque » Aminata Mbengue Ndiaye et le PS dans le Ndiambour, à un moment presque impossible où personne ne s’y attendait. Moustapha Diop avait comme unique soutien, faudrait-il le rappeler, les populations lougatoises, qui l’ont adopté, couvé, accompagné et bien élu.

Son rôle dans la chute d’Aminata Mbengue Khaly et du parti d’Abdou Diouf à Louga, fut, sans conteste, historique et exceptionnel. Contre vents et marrées, il a hissé les effigies de l’Apr dans les cimes des terres ndiambouroises.

Le passage du Président Macky Sall à Louga la semaine dernière fut mémorable, la ministre de l’élevage était au rendez-vous, en même temps que les responsables de l’Apr comme Mbery Sylla, un pur produit d’ «El phenomeno », et Mamour Diallo, le directeur des domaines, qui cherche à tout prix à déboulonner le tombeur d’Aminata Mbengue Ndiaye, n’est-ce pas un simple ego aux allures de rêve paternaliste….

Moustapha Diop, responsable politique de l’Apr de la région a, de manière congrue, coiffé tout le monde au virage, sans colère ni rancœur, dans la stricte sérénité, au bénéficie exclusif du Chef de l’Etat, faisant de Louga une parcelle acquise, ancrée dans les prairies marron-beige. C’est vrai, ce 15 Janvier, Mamour Diallo file tout droit vers sa rentrée politique, cérémonie qui entre dans le cadre du rassemblement des forces républicaines autour d’«El phenomeno », devenu incontournable pour tout politique qui souhaite exceller dans la région de Louga.

Son patron, le Président de la République, de par son expertise politique, peut discerner la qualité et la valeur de chaque foule chargée de l’accueillir à chacun de ses déplacements. Il est d’autant plus conscient que ces masses réunies dans la ferveur pour l’accueillir représentent une infime partie de ceux ou celles qui votent. Tout autant il sait que pour dénicher ces potentiels électeurs, il faut d’abord les identifier, les cibler, aller vers eux, et demeurer leur serviteur dans leurs besoins identifiés aussi au préalable. Et sans nul doute, ce sont dans ces domaines que s’active « El phénoméno », maire de la Région.

Alors si certaines personnes cherchent à vouloir le fragiliser ou l’isoler, cela n’est que peine perdue ou pure vacherie, car le ministre délégué chargé de la micro finance cogite en plus haute station sur les cibles à atteindre, quelles que soient leurs positions dans les quatre coins du pays, il ira vers eux les chercher,  les trouvera à coup sûr et les fidélisera au projet du Président Macky Sall.

Et c’est cela que devrait être le rôle premier de Mamour Diallo, qui s’est lourdement trompé de cible. Moustapha Diop n’est pas l’homme à abattre mais plutôt la demande sociale. Il constitue en lui, les voies et moyens pour fortement massifier les bases du Président en vue des législatives prochaines. D’ailleurs en juillet date de ses joutes, Macky Sall aura en face de lui, Idrissa Seck, entré en retraite depuis quelques temps pour préparer un de ses ultimes combats contre le « Macky ». Il y a aussi un certain Khalifa Sall, dont l’équipe est en train d’être charcutée, ses bases déchiquetées, ses sympathisants muselés, et même isolé et séparé de son personnel politique, il peut faire très mal au « Macky », etc.

« El phenomeno » est une arme redoutable entre les mains de Macky Sall », nous a confié Nogaye, quinquagénaire, que nous avons rencontrée dans une de ses nombreuses contrées où est passé Moustapha pour venir en aide aux femmes, au nom du président Sall.  Poursuivant son argumentaire, la dame affirme aimer à la folie le Sénégal et son Président, avant de déclarer que « ce sentiment profond dans son coeur, est une dose de piqûre que lui a injecté avec douceur « El phénoméno », Moustapha Diop… Elles sont nombreuses dans ce pays, à avoir reçu l’exégèse du profil de Macky Sall et à l’avoir comprise, par la volonté d’un seul, qui dit à qui veut l’entendre, qu’il promet au président une nouvelle majorité à l’hémicycle.

Juillet est déjà à nos portes !! Wait and see ….

La Rédaction