Le milliardaire Mo Ibrahim dénonce les « complices de la corruption qui minent l’Afrique »

NEW YORK, NY - SEPTEMBER 27: Entrepreneur Dr. Mo Ibrahim attends the Social Good Summit at the 92nd Street Y on September 27, 2015 in New York City. Mark Sagliocco/Getty Images for Global Goals/AFP

Dakarmidi – L’homme d’affaires anglo-soudanais Mo Ibrahim a fustigé les « complices de la corruption en Afrique », notamment français. Le milliardaire l’a fait savoir en marge du forum de sa Fondation qui célébrait son dixième anniversaire du 6 au 9 avril à Marrakech, dans le sud du Maroc.

« Il faut se demander qui sont les complices de la corruption en Afrique, ces hommes d’affaires qui corrompent les leaders africains », a déclaré l’ancien magnat des télécommunications, aujourd’hui âgé de 70 ans.

« La France a introduit des lois anti-corruption il y a soixante ou soixante dix ans. Mais combien de Français impliqués dans des affaires de corruption en Afrique sont passés devant des tribunaux? Zéro. Les leaders africains se corrompent-ils seuls? », a-t-il ironisé.

« Nous ne voulons pas que la communauté internationale présente devant la justice les leaders africains corrompus, nous voulons savoir où va l’argent de la corruption », a poursuivi Mo Ibrahim, dont la fortune est estimée à 1,1 milliard de dollars.

La Rédaction