Meeting au Gabon : Jean Ping se proclame toujours  »président élu », il remobilise ses troupes, afin de rallier la présidence dans les plus brefs délais

Dakarmidi – En meeting à Libreville hier Samedi 15 avril 2017, le principal rival d’Ali Bongo, a indiqué devant ses militants et souteneurs qu’il est et reste le ‘président élu’ par gabonais. Il a ainsi et une nouvelle fois, revendiqué ce titre lors du rassemblement considéré comme le plus important depuis décembre.

Devant près de 20 0000 personnes selon les organisateurs, un peu moins selon certaines sources, de ‘Africanews’, alors que 100 000 personnes étaient attendues, le candidat malheureux à la présidentielle du 27 août au Gabon a dénoncé ce qu’il appelle le coup d‘état électoral de son rival, le président gabonais Ali Bongo Ondimba.

“Il est vrai qu’Ali (Bongo) s’accroche à son coup d’Etat militaro-électoral. Ça ne marchera plus”, a déclaré Jean Ping devant quelques milliers de partisans qui scandaient “Ping président” et portaient son effigie sur les affiches et les vêtements.

A ses partisans, Jean Ping a prédit la fin du régime d’Ali Bongo malmené par la crise économique. Comme s’il l’écoutait en direct, Ping s’est adressé au président Ali Bongo en ces termes. « Je vous invite à la passation des charges sans délai pour mettre fin aux souffrances du peuple gabonais. Par respect pour ce pays qui vous a tout donné, je vous invite à le faire maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. »

La Rédaction