Me Souleymane Ndéné Ndiaye se félicite du réglement pacifique de la crise gambienne

Dakarmidi – «La guerre tant redoutée n’a pas eu lieu et c’est heureux pour tout le monde. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer du dialogue. Un mauvais arrangement vaut toujours mieux qu’un bon procès nous disait-on. Rien ne vaut la guerre ! (…). Dans le conflit gambien, la stratégie de la Cedeao a payé : fermeté célérité dans la mise en branle du matériel de guerre et des hommes», s’est réjoui l’ancien Premier ministre qui, à travers facebook, a partagé son opinion quant à l’issu de cette crise.

L’ancien  Guinguinéo  écrit cependant dans sa publication reprise pas Seneweb que  : «La Gambie est seule face à son destin. Qu’Allah fasse que le Président Adama Barrow réussisse sa mission. Toute l’Afrique devra l’y aider car je ne le crois pas bien préparé à cette grande mission de gouverner un pays qui retrouve le concert des pays démocratiques 22 ans après le coup d’Etat qui mit fin au règne du Président Jawara, l’un des pères de l’indépendance de ce pays frère », signe-t-il.