Mame Goor Diazaka est-il le « bourreau » de Sonko ?

Dakarmidi – Fidèle à sa démarche, le chanteur Baye Fall, Diazaka, dont le nom rappelle son appartenance à la prestigieuse communauté de Cheikh Ibra Fall est assurément un inconditionnel de Macky Sall. Ses sorties fracassantes concentrées et expéditives font douter à une grande échelle Sonko et son camp. D’ailleurs ces derniers l’accablent d’injures et de tortures de la conscience sur les réseaux sociaux à chacune de ses diatribes pensant pouvoir l’atteindre et le faire taire. Et bien ils n’y arrivent pas, car à chaque fois que des missiles sont jetés sur lui, il les retourne sur Pastef et son leader à la même vitesse, avec les mêmes charges.

Mame Goor sachant bien que les pros Sonko ont envahi massivement les réseaux, et peuvent saper le moral de toute personne qui ose s’attaquer à leur leader, dégaine un courage extraordinaire en n’ayant pas froid aux yeux à l’heure jeter sur la figure son opinion sur des affaires bien précises, un comportement citoyen que tout sénégalais se doit d’avoir même si les positions peuvent naturellement diverger.

La dernière sortie du Baye Fall contre Sonko a été virulente, il y a traité le leader de Pastef de « petit bandit » et de grand menteur. D’ailleurs pendant 2 jours, cette sortie était en bonne position sur les moteurs de recherche surtout chez Google et Facebook.

Et pourtant ce rôle qu’il joue « d’éveilleur des consciences » ou de défenseur du régime en place, devait être plutôt assuré par les partisans de première heure du Président Macky Sall mais par peur de voir la déferlante Sonko les torturer psychologiquement, ils ont préféré raser les murs, du moins, c’est l’attitude de bien d’entre eux.

Diazaka quand à lui veille au grain à juste mesure dans son rôle d’avant-gardiste et demande à Sonko d’arrêter son « cinéma » et de cesser cette cascade vicieuse qui a l’allure d’un éléphant excité qui entre en infraction dans une boutique de porcelaines.

La rédaction

Laisser un commentaire