Malick Gackou: « la fracture démocratique instaurée à présent comme modèle politique, met en péril l’avenir de notre Nation »

Dakarmidi – Le président du Grand Parti, El Hadji Malick Gackou a donné son avis par rapport à la levée de l’immunité parlementaire du député Khalifa Ababacar Sall. Pour le coordonnateur de la coalition « Manko Taxawu Senegaal », l’action rend et désabusé de son point de vue. Et que, « la fracture démocratique instaurée à présent comme modèle politique, met en péril l’avenir de notre nation et hypothèque celui des générations futures ».

« C’est évident, plus rien ne peut arrêter le Président Macky Sall dans sa quête d’un second mandat. Absolument rien ! Alors tout est possible, quitte même à mettre le pays à genoux. L’instrumentalisation de l’Assemblée nationale et de la Justice est manifeste dans cette cabale inique. Incontestablement, nous touchons le fond », a écrit Malick Gackou dans une note parvenue à la rédaction.

« Face à cet ancrage, il nous paraît urgent d’intensifier le combat sur le terrain pour la sauvegarde des acquis de notre démocratie et la pérennisation des valeurs cardinales de notre si grande nation.

Soulevons notre dignité nationale pour vaincre et triompher contre les avatars de cette dictature fantasmagorique qui nous envahit et que le régime du Président Macky SALL veut instaurer dans notre pays.

J’engage le Grand Parti à demeurer au premier rang du combat pour la libération de Khalifa Ababacar SALL, la valorisation systématique des principes démocratiques et la consolidation des vertus de notre nation.

Des initiatives hardies seront entreprises à cet égard avec les forces vives afin de gagner ce combat pour le Sénégal. »