Macky : La Tragédie D’un Entourage Bouffon

Dakarmidi –  Une vérité s’impose : les Sénégalais aiment Macky sall, adorent son style, louent son humanisme, célèbrent son humilité et affectionnent sa simplicité. Jamais le Sénégal n’a eu à sa tête une personnalité aussi consciente de ses responsabilités, avec une volonté clairement définie de créer une dynamique unitaire pour prendre sur la voie irréversible de l’émergence.

Abdou Diouf est arrivé à la tête du Sénégal à la suite d’une transmission constitutionnelle du Pouvoir. Wade lui succède suite à une élection démocratique et historique qu’il a failli pervertir par une hideuse dévolution monarchique du Pouvoir qui lui coûta cher. Et un homme du refus fut élu avec un apparat électoral unique en Afrique, grâce à une mobilisation quasi-nationale qui le porta au Pouvoir.

Macky Sall est son nom ! Sa vision est révolutionnaire. Son programme est alléchant. Sa politique est avenante. Son œuvre d’émergence économique et sociale est mobilisatrice. Ovationné partout où il passe, acclamé à sa seule vue et glorifié à la fin de tout discours qu’il tient, il se retrouve malheureusement entouré de profiteurs, de spéculateurs, de plagiaires, d’agioteurs et de corsaires qui, dans le secret de leurs intimités, ne croient qu’au pouvoir qu’il tient et non à ses idéaux, le mettant en mal avec de nombreuses personnalités publiques.

Maîtres-chanteurs, fourbes et perfides.
Ils sont avec Macky, mais aucun patriotisme désintéressé ne les anime. Mais, les Sénégalais ont besoin de leur Macky, leur Macky Sall authentique à l’épouse humaniste dont le rire et le sourire, les actes et les actions embaument les cœurs d’émotions et de satisfactions. Certes, les gens de l’APR ont besoin de Macky. Mais les Sénégalais ont aussi vraiment besoin de leur élu de 2012, de l’Homme d’Etat, du Traceur de Destin, de l’Apôtre de la Gouvernance vertueuse, du Catéchumène et du Missionnaire de l’Emergence !

Ceux qui le contestent mais ne le détestent point. Ceux qui le combattent mais ne le haïssent pas. Il est jeune et porte le Sénégal en lui. Sa politique de développement est bien menée par des Ministres, Directeurs généraux et autres citoyens responsabilisés. Mais d’autres, surtout ces hasardeux Ministres aléatoires et autres Conseillers vraiment spéciaux, prennent en otage son régime, ciselant une gouvernance clanique parce qu’étant eux-mêmes des maîtres-chanteurs qui cèdent à des maîtres-chanteurs.

Si lors du Gamou certains Guides religieux n’ont pas, au détour de certaines répliques, été tendre avec le Pouvoir, ce n’est point en direction de Macky Sall lui-même qui en est l’Autorité suprême, mais de certains membres de son Gouvernement, de son Cabinet et de ses proches fourbes encagoulés.

Récemment, un jeune homme politique, Moustapha Absa Fall, membre du Secrétariat exécutif du MODEL, parti de Ibrahima Sall de Darou Mouhty, Cité de valeurs et de principes de Mame Thierno Birahim, s’est vu obligé, le cœur meurtri et la mort dans l’âme, de dénoncer « ces buveurs de vins, des alcooliques(…) sans foi, ni loi (…) qui ne peuvent rien apporter à Macky Sall ». Dieu sauve donc le Sénégal que nous aimons et Macky que nous adorons !

Conjurateurs et Conspirateurs, quelle est votre victoire ?

On peut tout reprocher à Macky Sall parce qu’il est une personnalité institutionnelle publique. Mais personne ne peut, dans ce pays, lui réprimander un manque de générosité à son peuple. Son esprit de dépassement, son sens des relations humaines et sa volonté d’une stabilité nationale absolue, sont des indices identitaires de sa démarche politique et publique.

Quelle est alors la victoire des conjurateurs et des conspirateurs qui ne disposent, dans ce pays, d’aucune base et qui sont incapables de faire voter des citoyens autres que des membres de leurs familles nucléaires ? Ils combattent, sous le couvert d’une honteuse palissade, ceux qui œuvrent pour la consolidation des acquis de Macky Sall, l’affermissement de son action de développement, la stabilisation de la paix civile et le renforcement de son programme public. Et c’est leur seule machination, ces types !

Ils bouffent trop de Macky Sall, courant éperdument derrière des perdiems et ne lui apportent rien, même pas une menue voix électorale dans un bureau de vote. Ils ne sont d’aucune utilité, ni dans la Gouvernance publique, ni dans la politique d’Emergence. Leur seul impératif est de combattre les organes de presse qui ne les flagornent pas, de guerroyer les responsables de l’APR qui ne jouent pas leurs intérêts, de s’en prendre aux personnalités civiles qui ne satisfont guère leurs dividendes et de conspirer contre celles qui ne s’accommodent point de leurs agios. Voilà des boucaniers, escrocs profitards et flibustiers si nombreux dans le Macky !

Mais, les Sénégalais ne fléchissent pas et ne rompent point. Ils aiment Macky Sall et tiennent à lui. Mais une question : que faire de son si neurasthénique entourage ?

Le Piroguier (Rewmi)