Lutte anti-tabac : La LISTAB invite le Gouvernement à s’impliquer davantage

Dakarmidi – L’augmentation de la taxe sur le tabac peut contribuer à l’accroissement des recettes fiscales, a estimé le docteur Abdou Aziz Kassé, président de la Ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB). Il conseille au Sénégal de prendre les dispositions de la CEDEAO sur la taxation qui sont plus élevées que celles de l’UEMOA, renseigne APS.

Faisant le point sur la loi anti-tabac au Sénégal, le docteur Kassé a senti la nécessité de sensibiliser le ministère des finances sur cette état de fait, et sur l’impact que l’augmentation des taxes sur le tabac aurait sur l’économie nationale. Il a par la suite précisé que l’augmentation de ces taxes n’est pas du ressort du ministère de la santé.

Cependant, il invite les autorités à s’investir davantage dans la lutte anti-tabac. Le président de la LISTAB dénonce un retard par rapport aux avertissements sanitaires à inscrire sur les paquets de cigarettes.

Car selon lui : « théoriquement, au vu des dispositions qui figuraient dans le décret d’application, les avertissements devraient être sortis après la parution du décret d’application ». Il a signalé que des images ont été remises aux techniciens des industries du tabac, pour permettre une reproduction fidèle sur les paquets. Il se désole ainsi que  les autorités ne veillent pas au respect de cette loi.

La Rédaction