Liberté de la presse: la coordination des associations de la presse (CAP) en grande mobilisation cet après midi

Dakarmidi – Pour célébrer la journée mondiale de la presse, la Coordination des associations de presse (CAP) a prévu ce mercredi 3 Mai dans l’après-midi, une marche de sensibilisation contre « la situation alarmante » que vit le secteur des médias.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un plan d’actions « pour une sortie de crise » illustrée par « l’environnement économique des médias, la situation sociale des travailleurs, les menaces sur la stabilité du pays, la gestion de la Maison de la presse, le Code de la presse.

« C’est tout simplement la liberté de presse qui est menacée au Sénégal », selon les responsables de la CAP qui estiment que « depuis près d’une décennie, aucun acte structurant n’a été posé pour organiser, encadrer le secteur de la communication, notamment des médias », révèle l’As.

Selon le président Sall, le projet du Code de la presse a été examiné mercredi 26 avril en Conseil des ministres, il en a profité pour annoncer la distribution en cours d’une enveloppe de 700 millions de franc d’aide à la presse.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres lance un appel pour que « cessent toutes les formes de répression à l’encontre des journalistes ».

Il ajoute que : « Les journalistes se rendent dans les endroits les plus dangereux pour prêter leur voix à ceux qui n’en ont pas. Les professionnels des médias sont confrontés à la diffamation, aux agressions sexuelles, aux emprisonnements, aux coups et blessures et même à la mort, le monde a besoin « de personnalités fortes pour défendre la liberté des médias. C’est là une exigence primordiale pour faire barrage à la désinformation ambiante « .

Il termine en déclarant que : » chacun d’entre nous doit se battre pour défendre le droit à la vérité. Protégeons les journalistes, car leurs mots et leurs images peuvent changer le monde ».

La Rédaction