L‘Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus élu à la tête de l’OMS: une première pour l’Afrique

Dakarmidi – L’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu mardi, nouveau directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il devient ainsi le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l’ONU, qu’il a l’ambition de réformer.

« Je veux servir les États membres de l’OMS, c’est le seul programme », a-t-il déclaré après son élection. Cette élection vient clore une année d’intenses luttes d’influence pour l’accès à la direction de l’OMS, l’un des principaux organes de l’ONU. Après le poste de secrétaire général de l’ONU, celui de directeur général de l’OMS est le plus important du système onusien.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, ex-ministre éthiopien de la santé et chercheur renommé sur le paludisme et le Dr David Nabarro, Britannique qui fut envoyé spécial de l’ONU pour la lutte contre Ebola ont joué leur va-tout. En effet le premier a accusé son rival d’avoir orchestré une “campagne de dénigrement” à son encontre visant à salir sa campagne.

Le camp du Britannique a réussi à exhumer, avec l’aide de certains médias, un dossier supposé être compromettant sur la gestion d’une épidémie de choléra dans le courant des années 2000, rapporte Africanews.

Mais en réponse, le continent africain a fait bloc derrière son candidat. L’Union africaine et les Ambassadeurs africains accrédités auprès des Nations Unies à Genève ont multiplié les soutiens à l’endroit de l‘Éthiopien. En coulisse, on annonce également un soutien de la Chine.

La Rédaction