Lenteurs dans l’exécution des chantiers à l’université de Ziguinchor : la société Sattar brise le silence…

Dakarmidi – La société Sattar vient de lever la voile pour expliquer les lenteurs constatées dans l’exécution des chantiers de l’Université Assane Seck de Ziguinchor. Des lenteurs dénoncées par le ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche, Marie Teuw Niane lors de sa visite  de chantier pour  de visu, s’enquérir  de l’état d’avancement des travaux.

Une sortie  qui a poussé la société à faire un communiqué déclarant  que cette situation est due à l’absence de signature de l’avenant pour l’achèvement des travaux. L’entreprise Sattar à travers le communiqué dit être honnête en matière d’exécution des chantiers que le ministre de l’enseignement supérieure lui a confiés.

Dans le but d’apporter des explications concernant les accusations dont elle a fait l’objet, la société déclare : « l’amphithéâtre de 150 places dont les travaux ont démarré depuis 2012 et exécuté à hauteur de 80%, est à l’ arrêt depuis un an et demi pour défaut d’établissement d’un avenant tenant en compte  l’évolution des plans suite au changement du site et à la modification de la couverture de l’ amphithéâtre ».

Sattar renseigne que cet avenant n’est toujours pas disponible alors que les travaux ont été réceptionnés depuis le 12 janvier 2016. Elle attend toujours de percevoir son argent. Toutefois, la société dit avoir pris les dispositions pour terminer les chantiers dans les plus bref délais. Rappelons que Marie Teuw Niane lors de sa visite se demandait même si la société n’avait pas sous traité les travaux.

La Rédaction