Législatives : Aida Mbodj met à la poubelle le Consensus de la CENA et menace d’une plainte ses camarades du Pds si…

Dakarmidi – Au moment où la CENA affirme avoir trouvé un consensus avec la majorité des partis et coalitions sur le mode de vote pour les élections législatives du 30 juillet prochain, Aida Mbodji, tête de liste nationale de l’Alliance nationale pour la démocratie « Saxal Liguey », se veut claire par rapport à cette décision.

« Un consensus auquel nous n’adhérons pas. Ils sont allés jusqu’à dire qu’ils ont convié tous les mandataires des 47 listes en compétition. Nous n’avons pas été conviés. Ils ont appelé tout le monde sauf nous », déplore Aida Mbodji.

Selon la députée libérale, c’est par voie de presse que sa coalition a appris la réunion sur les modalités de pratique du scrutin pour les prochaines législatives.

L’occasion a été saisie par l’ex maire de Bambey pour répondre à ses détracteurs, qui soutiennent que sa liste a été cautionnée par le Président Macky Sall.

« Ceux qui parlent de listes cautionnées par Macky Sall doivent diriger leur regard ailleurs. Notre liste va faire face à Macky Sall. Par conséquent, tout ce qui a été retenu ne nous engage pas », indique-t-elle à L’Observateur.

Aida Mbodji n’a épargné ses « camarades » du parti démocratique sénégalais (Pds), dans son discours samedi devant ses militants. Ces derniers qui ont osé faire descendre Abdoulaye Wade, aujourd’hui âgé de 92 ans, sur le terrain pour la campagne des législatives du 30 juillet. Elle compte porter plainte si quelque chose arrivait à l’ancien président de la République.

La Rédaction