Législatives 2017: Le Pds en désaccord avec Abdoulaye Daouda Diallo par rapport au fichier électoral

Dakarmidi – Le parti démocratique sénégalais (Pds), est en déphasage avec le pouvoir sur la refonte du fichier électoral. Lors de la réunion du comité directeur du parti tenue jeudi 13 avril, les libéraux ont dénoncé les failles du processus électoral.

« Macky Sall et son ministre de l’intérieur ont montré une volonté de manipuler le fichier, pour avoir un nombre important d’inscrits pour les prochaines élections législatives », dira le porte parole du jour Abdoul Aziz Diop.

Le pds a dénoncé la réduction des commissions administratives dans les zones les plus reculées du Sénégal. Les libéraux ont aussi fustigé l’installation frauduleuse de commissions dans des maisons de certains responsables de l’Apr, pour l’inscription exclusive de leurs militants .

Abdoul Aziz Diop, Secrétaire Général de la fédération nationale des cadres libéraux a démenti toute information faisant état de l’inscription de Karim Wade sur les listes électorales, ajoutant qu’aucune commission électorale n’a été envoyée au Qatar.

Selon lui, la déclaration de Me Wade sur son retour au Sénégal, pour accompagner l’opposition dans la mise sur pied d’une coalition gagnante pour en finir avec le régime  « arbitraire » de Macky Sall, est la bienvenue.

Le comité directeur a réaffirmé son engagement sans réserve, par rapport aux orientations du « Pape du sopi » et lance ainsi un appel à tous les militants et responsables, pour aller au front en mettant en avant la victoire commune sur les positions personnels.

La Rédaction