Législatives 2017 : l’opposition déniche des fraudes et magouilles de Daouda Diallo et Makhtar Cissé à Dagana (Documents)

Dakarmidi – Après la sortie du chargé des élections de « Manko wattu Senegaal » Sada Ndiaye, révélant que des mauritaniens et gambiens ont été enrôlés sur les listes électorales dans les fiefs de Abdoulaye Daouda Diallo et du Directeur de la Senelec, Mouhammadou Makhtar Cissé, les révélations de Oumar Sarr sur près de 5000 inscriptions frauduleuses à Dagana, le ministre de l’Intérieur est encore pointé du doigt dans des cas de fraudes toujours dans le nord.

Cette fois-ci les accusateurs de l’opposition brandissent des preuves à l’appui. Abdoulaye Ba NGUER membre de la Fédération du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de Dagana, souligne que « de fausses certificats de résidence ont été découverts. Des jeunes habitants dans la région de Dakar, ont retrouvé leurs noms sur des listes électorales dans le nord, un fait qui vient faire la lumière sur les soupçons du front pour la défense de la République (Fds)  » .

L’organisation des élections législatives par une autorité neutre, est depuis quelques temps le vœu de l’opposition qui voit en Abdoulaye Daouda Diallo membre de l’apr, un obstacle pour des joutes électorales libres et transparentes.

 

La Rédaction