Législatives 2017 : « la confirmation sera encore au rendez-vous au soir du 30 juillet 2017 », Mouhamed Boun Abdallah Dione

Dakarmidi – Mouhamed Boun Abdallah Dionne, dans un entretien accordé au quotidien « L’observateur » est largement revenu sur l’enjeux des élections législatives du 30 juillet 2017 pour son parti, mais aussi sur les problèmes internes à l’Alliance Pour la République (Apr) et à « benno bokk yaakar ». Faisant allusion au voeu de l’opposition d’imposer une cohabitation au régime à l’Assemblée Nationale, le Premier ministre dira « le Président de la République définit la politique de la Nation.

« Il faut savoir raison garder à propos des élections législatives qui s’annoncent. Certes elles sont importantes, je dirais même essentielles, car la démocratie se nourrit d’un renouvellement continu de la légitimité populaire selon un calendrier bien précis qui est celui de la République », souligne le lieutenant de Macky Sall qui ajoute, qu »Il s’agira donc, pour la majorité présidentielle, d’une confirmation avant la lettre, celle de l’échéance majeure de 2019, de l’adhésion populaire à la vision de développement économique et social du Président Macky Sall, c’est-à-dire le Pse », confie Mouhamed  Dione parlant des élections législatives.

Très confiant de la victoire prochaine de son parti il dira : « Nous sommes donc sereins et Inchallah la confirmation sera encore au rendez-vous au soir du 30 juillet 2017, avec une majorité parlementaire confortable accordée par le peuple souverain au Chef de l’Etat, afin qu’il continue de dérouler, sans inflexion inutile et avec vigueur, le Pse qu’il a conçu pour le bénéfice exclusif des populations ».

Pour une possible cohabitation à l’hémicycle le Chef du gouvernement se veut clair : « Dans notre pays, est-il nécessaire de le rappeler que nous avons constitutionnellement un régime présidentiel. De Senghor, dès après les événements de 1962, à Sall, en passant par Diouf et Wade, c’est le président de la République, et lui seul, qui définit la politique de la Nation ».

Rappelant à l’ordre ses camarades de l’Alliance Pour la République et de « Benno Bokk Yaakar » il souligne : « Le Président Macky Sall, Président de l’Apr et de Bby, l’a dit et répété qu’il ne tolérera aucun désordre au sein du parti et de la coalition lors de ces joutes électorales. Ceux qui sont tentés par la division et le désordre sont donc avertis. J’ai envie de dire, en paraphrasant l’autre, que la discipline est la force principale des organisations ».

La Rédaction