Législatives 2017 : A l’image de la parité pour les femmes, les jeunes veulent aussi une représentation à l’Assemblée nationale

Dakarmidi – La représentativité des jeunes dans les formations politiques, a été au cœur d’un débat à Vélingara lors d’un atelier de formation financé par la fondation Friedrick Ebert. Une rencontre qui a eu la présence de jeunes du parti socialiste (Ps) des départements de Kolda, Médina, Yoro, Foula, Sédhiou, Vélingara et leurs alliés de l’Apr et de l’Afp. Le secrétaire général du Mouvement national des jeunesses socialistes (Mnjs) appel à plus de reconnaissance vis-à-vis de la jeunesse.

La population sénégalaise est constituée en majorité de jeunes, qui forment le plus gros contingent d’électeurs sur le fichier électoral actuel. Selon le secrétaire général, Bounama Sall du Mjns : «  si les femmes ont bénéficié de la loi sur la parité, c’est du fait de leur lourd poids électoral. La même mesure devrait être appliquée aux jeunes du fait d’un poids électoral tout aussi lourd », a-t-il fustigé.

Il ajoute que les jeunes sont de plus en plus formés, ils sont représentatifs. Par conséquent, ils doivent avoir l’opportunité de jouer leur positition à l’Assemblée nationale, en matière de politiques de jeunesses qui leurs sont destinées. »

La Rédaction