La cinglante risposte du fils de Cissé Lô à Yakham Mbaye : « un alcoolique, pédophile, mauvais mari, bras armé du grand comploteur de Fouta, Farba »

Dakarmidi- La guerre fratricide opposant au cœur de l’Alliance pour la République (APR), le député Moustapha Cissé Lô au Directeur du quotidien national « Le Soleil », Yaxam Codou Ndéné Mbaye, prend une nouvelle tournure. Pis, les armes non conventionnelles font leur apparition.
Attaqué frontalement par le Directeur général du Journal « Le Soleil », la riposte de Moustapha Cissé Lô a été portée par son fils, Mansour Lô, sur demande de sa famille. Et sa réponse est à la mesure des diatribes lancées à son pater. Pour Lô fils, il n’y a pas l’ombre d’un doute, « Yaxam Mbaye n’est qu’une marionnette dans un combat d’intérêts de hautes personnalités éventrés par Moustapha Cissé Lô, sous sa casquette de député, d’élu du peuple Sénégalais ». Très amer contre le « journaliste qui s’est autoproclamé riposteur automatique du régime », Mansour Lô évoque la « moralité… pardon, l’immoralité » de ce dernier. Selon le fils de Cissé Lô, « Yaxam Mbaye n’est qu’un alcoolique, pédophile, mauvais mari, bras armé du grand comploteur et fils de Collabo du Fouta, Farba Ngom ». Comme s’il voulait corroborer ces révélations, il indique que « l’ensemble des renseignements savent que Yaxam est un ras de bar dont la voiture rôde aux alentours des écoles pour jeunes filles. Des collégiennes qu’il utilise, use et abuse ».
« Yaxam utilise, use et abuse des collégiennes »
Traitant de « menteur » Yaxam Mbaye dont la quasi-totalité des attaques contre Moustapha Cissé n’est que « mensonges, complots et manœuvres commanditées », Mansour Lô fait une précision de taille avant d’interpeller le Chef de l’Etat sur « l’urgence d’arrêter ces comploteurs de la République ». A l’en croire, dans ses « mensonges », « Yaxam fait allusion au fils de Cissé Lô qui s’appelle Junior, qui est un brillant entrepreneur. Comme tant d’autres jeunes de sa génération, Junior a des contrats très clairs, légaux et licites avec l’Etat du Sénégal. Et rien d’autre… » D’ailleurs, il invite le personnel du journal national « Le Soleil », a « refuser que leur Direction porte des combats politiques qui n’ont rien à voir avec sa mission de service public ».
Profitant de cette occasion, la famille du député de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), appelle le Président de la République, Macky Sall, a freiner « ces aboyeurs au cœur du pouvoir » qui ont fait fuir la majorité des amis de la famille présidentielle et les pionniers de l’APR. Parce que, rappelle-il, « entre Moustapha Cissé Lô et le Président, Macky Sall, c’est un long compagnonnage, un amitié sincère ». Convaincu que ces « deux amis » vont se retrouver, Lô fils, met en garde Yaxam Mbaye: « désormais, ce sera œil pour œil, dent pour dent,… »