Khelcom 2016 tire ses rideaux avec un bilan satisfaisant au-delà des espérances, même si…

Dakarmidi – Cette année encore comme celles précédentes, Cheikh Amar et ses équipes se sont vaillamment illustrés pour demeurer dans le service exclusif de Serigne Saliou Mbacké, de fait, dans le sentier du Tout Puissant. Car il est clair que la vie de Cheikh Saliou Mbacké, que soit sanctifié son œuvre, ne saurait être extirpée des recommandations du Seigneur.

Ainsi, Khelcom 2016 aura vécu 72 heures d’intenses moments de récoltes, de fusions des cœurs, et de communion à tous les stades de dévotion. Le patron de « TSE » n’aura pas lésiné sur les moyens humains, logistiques comme financiers pour les récoltes sur 2000 hectares à la hauteur des attentes du marabout, en charge de perpétuer et de superviser l’œuvre incommensurable de Serigne Cheikh Saliou Mbacké, mais aussi et surtout de participer et activement à la promotion du Plan Sénégal Emergent dans sa version agricole telle que définie par le Chef de l’Etat Macky Sall.

Serigne Saliou avait en son temps, demandé que les 2000 ha soient divisés en 3 parties, les 2/3 destinés à l’agriculture du mil et de l’arachide, et le 1/3 aux bétails afin que ces derniers puissent se nourrir et s’y promener en toute aisance. Une belle stratégie dont le but était de permettre aux terres de vivre encore plus longtemps et de demeurer productives à chaque fois que l’on en appelle à leurs profondeurs. Cheikh Amar s’est félicité de la démarche inclusive de toutes ses équipes, et de leur disponibilité pour un unique objectif, avoir l’agrément de Cheikhoul Khadim auprès du Saint Illustre, Seydina Muhammad (psl).

Aujourd’hui, son nom ne peut être dissocié de Khelcom, car il en est intimement lié, et cela fut estampillé avant même cette relation si fusionnelle ne devienne populaire. Tout compte fait, les opérations de Khelcom 2016 ont connu un net succès, même si certaines personnes n’y étaient allées que comme des figurants ou pour des intérêts crypto personnels, d’autres par contre, en disciples engagés ont mouillé leur tenue, par leurs efforts incessants et leur vœux si ardent de vouloir demeurer inconditionnels disciples de Serigne Touba.

La Rédaction