Justice : Se faisant passer pour le médecin capitaine de l’hôpital Principal de Dakar Absa Bamba Diagne écope une peine de six mois avec sursis

Dakarmidi – Il faut avoir du cran pour oser faire ce que Absa Bamba Diagne à fait. En effet, la femme a tout bonnement troqué ses habits de ménagère contre ceux de toubib, en se faisant passer pour le médecin capitaine de l’hôpital Principal de Dakar.

Attrait à la barre, hier vendredi (16 juin), la dame s’est lancée dans des explications pour convaincre le juge de sa bonne foi. Elle explique qu’elle a adopté cette attitude uniquement pour avoir des renseignements sur le déroulement des dons de médicaments et de consultations gratuites.

Face à cet acte « d’irresponsabilité », Absa dit tout son regret. Mais, elle donne ses raisons. « J’ai un projet médical avec des belges qui m’ont demandé de recueillir des informations dans cet établissement. Ainsi, pour y accéder facilement, je me suis fait présentée comme le médecin capitaine de l’hôpital Principal de Dakar et ils m’ont laissé passer », renseigne-t-elle, consciente de la gravité de son acte.

Dans son récit, elle explique avoir voulu rencontrer le régisseur qui a été très prudent. Il appelle le vrai capitaine de l’hôpital Principal qui, accompagné de deux gendarmes, la démasque.

Lors des débats d’audience, elle avoue avoir menti. « Si j’ai agi de la sorte, c’est juste pour des œuvres sociales », souligne la prévenue.

Ce qui semble avoir touché la fibre sensible du parquetier, qui a néanmoins requis l’application de la loi.

Ne pouvant pas expliquer l’audace de sa cliente, son avocat met en avant le fait que celle-ci n’était pas mal intentionnée. Il a demandé l’application bienveillante de la loi pénale.

Une requête à laquelle accède le tribunal, qui l’a condamné à une peine de de six (6) mois avec sursis, informe L’Observateur.

La Rédaction