justice: 500 millions de F Cfa réclamés au Maire de Dakar-Plateau Aliou Ndoye

Dakarmidi – La dame Aminata Wade, restauratrice réclame au maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye la somme de 500 millions F cfa. Le tribunal correctionnel de Dakar a statué hier, jeudi 12 mai sur le procès. Ce dernier est accusé par la femme d’affaires de complicité, d’abus d’autorité, de violation de domicile, de voie de faits et de destruction de biens appartenant à autrui.

Selon la partie civile, une convention a été signée avec Béthio Ndiaye, l’ancien directeur de Berthe Maubert pour la location des locaux qui contenaient des tables cassées pour la construction d’un restaurant et d’une agence de voyage. Cependant, après quelques années de fonctionnement, elle a reçu l’ordre de quitter les lieux venant du maire de Plateau.

Ainsi, face à son refus, le 4 juin passé, le maire Alioune Ndoye avait donné instruction à Adama Diop, agent de la mairie avec un huissier de faire irruption dans le restaurant d’Aminata Wade sis à l’établissement Berthe Maubert. Sans sommation, les agents ont cassé le tableau qui affichait les menus et ont forcé les clients à sortir ; rapporte le Quotidien.

Suite à cette situation, Aminata Wade a enclenché une procédure en justice contre la mairie et l’édile de la commune. Selon l’avocat de la dame, il y a au yeux de la loi, assez d’éléments pour entrer en voie de condamnation contre le Maire de Plateau.

Devant la barre; l’agent de la mairie a nié les faits : « je n’ai touché ni au matériels ; ni à ses bagages. J’étais là-bas avec un huissier que j’avais conduit à bord de mon véhicule parce qu’il ne connaissait pas les lieux. » ; s ‘est-il défendu.

Pour la défense du maire de Dakar Plateau, ils ont d’abord bradé cette phrase « quiconque conclut sur une terre appartenant à l’Etat, est directement assigné aux collectivités locales, 432 du code pénal» avant d’arguer que, «les préfets et les maires représentent la collectivité locale. Et par conséquent, seul l’autorité publique est habilitée à signer un contrat dans une école publique. Un contrat n’entre pas dans l’ordonnancement public. Le maire, seul, est chargé de passer le beau des biens. Les établissements publics sont confiés aux maires et seul le maire est autorisé a signé un contrat ».

En plus de la somme, elle a également sollicité un mandat de dépôt ou d’arrêt à l’encontre du maire et de son agent. Le délibéré est renvoyé au 8 juin prochain.

La Rédaction