Jubanti Sénégal : «Nous voulons la lumière sur la confection des cartes d’identité…»

Dakarmidi – Mouth BANE et ses camarades interpellent l’Etat sur les conditions d’attribution du marché des 50 milliards de F CFA  à Iris Corporation pour la confection des cartes d’identité nationales biométriques de la CEDEAO. «Cartes d’identité biométriques : Dans quelle condition le marché des 50 milliards de F CFA a été confié aux Malaisiens Iris épinglés en 2011 par la Cour des comptes. Dans un souci de transparence, nous invitons le gouvernement à publier le contrat le liant à cette entreprise Malaisienne », déclarent-ils dans un communiqué rendu public.

Poursuivant, ils ajoutent : «Quelles sont les entreprises soumissionnaires concurrentes et leurs offres respectives ? Et pourquoi vendre la carte après un délai de 6 mois ? Qui sera le bénéficiaire des recettes de cette vente ? Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement pour sécuriser les données personnelles des citoyens ». La Coalition Jubanti Sénégal rappelle que «cette entreprise a été épinglé par la Cour des Comptes dans son rapport publié en 2011. L’Etat sénégalais avait payé, de 2004 à 2007, un montant annuel de 5,9 milliards de F CFA, alors que la valeur des passeports produits chaque année équivaut en moyenne à 1,2 milliards de F CFA, selon la Cour des Comptes. Le Sénégal avait aussi subi un manque à gagner dû au fait que le nombre de passeports à fabriquer par an n’a jamais été atteint ».

WALFnet