Les jeunes filles de Chibok du Nigéria: 3 ans de captivité

Dakarmidi – Après le discours du président nigérian Muhammadu Buhari espérant le retour des  195 écolières de Chibok toujours retenues par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, le pays marque les 3ans de leur captivité qui a suscité une vive émotion dans le monde. A ce jour 195 lycéennes sont encore entre les mains de Boko Haram.

Selon BBC-Afrique, le bilan de leurs exactions est effroyable: les victimes se comptent par milliers, les déplacés par millions. Dans des vidéos diffusées en mai 2014, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, avait revendiqué ce kidnapping, affirmant avoir converti les jeunes filles à l’islam et vouloir les marier de force à ses combattants.

La Rédaction