Le Jeûne d’Achoura (Tamkharite) et ses bienfaits

Pourquoi jeûner ce jour ?

Achoura correspond au dixième jour du mois de Mouharram et correspond pour cette nouvelle année au mardi 11 Octobre 2016.

Ce jour fut en effet celui qui marqua l’intervention divine aux côtés de Moïse et le sauva de Pharaon et de ses disciples. Moïse en remerciement à Allah jeûna ce jour. Notre Prophète (psl) l’avait également jeûné et ordonna qu’on fasse de même car il attesta qu’il était plus à même de se réclamer de Moïse.

D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le jour de achoura était un jour de fête chez les juifs ainsi le Prophète (psl) a dit : « Jeûnez-le ».
[Rapporté par Boukhari]

L’importance de ce jour.

Le Prophète (psl) tenait particulièrement à jeûner le jour d’Achoura en raison de son importance.

A ce propos, Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée) dit : « Je n’ai pas vu le Prophète (psl) s’intéresser au jeûne d’un jour comme il le faisait pour Ashoura, puisqu’il le préférait aux autres, exception faite de ce mois-ci (le Ramadan) » [Rapporté par Boukhari]

Les mérites du jeûne d’Achoura.

Le jeûne du jour d’Achoura nous accorde la rémission des péchés de toute une année. C’est bien évidemment une des manifestations de l’immense grâce divine.

D’après Abou Qatada (qu’Allah l’agrée), le Prophète (psl) a été interrogé concernant le jeûne du jour d’Achoura. Il a dit : « Il efface les péchés de l’année précédente ».
[Rapporté par Mouslim]

Doit-on également jeûner le 9è Jour ?

Les savants disent qu’il faut soit jeûner le 9è et le 10è jour de Mouharram (c’est-à-dire la veille et le jour d’Achoura), soit de ne jeûner que le 10è jour si la personne n’est pas en capacité de jeûner les deux jours.

D’après Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée), lorsque le Prophète (psl) a jeûné le jour d’Achoura et a ordonné de le jeûner, ils ont dit : Ô Messager d’Allah ! Certes c’est un jour auquel les juifs et les chrétiens donnent de l’importance. Le Prophète (psl) a dit :« L’année prochaine, si Allah le veut, nous jeûnerons le neuvième jour ». Ibn Abbas a dit : L’année suivante n’est pas venue avant que le Prophète (psl) ne décède.
[Rapporté par Mouslim]

D’où l’avis consensuel des savants qui conseille de jeûner le 9è et 10è jour conformément aux souhaits du Prophète (psl)

Innovations et traditions.

Les actes et traditions qui n’ont pas de rapport religieux direct avec le jeûne d’Achoura et qui sont à éviter ce jour-là :

1 – Mettre du khôl et du henné, spécifiquement pour Achoura

2 – Préparer un met spécial pour ce jour

3 – Prier d’une manière spécifique pendant ce jour

4 – Se flageller jusqu’au sang, déchirer ses vêtements (certaines traditions chiites)

5 – Visiter les défunts au cimetière de façon spécifique

6 – L’achat d’instruments de musique

7 – L’accoutrement et le port d’habits distincts

8 – Allumer des cierges ou des feux d’artifices