Grogne des enseignants face à l’attitude du gouvernement : le SAES en grève mardi et mercredi

Dakarmidi – Pour dénoncer le non-respect des accords signés par le gouvernement, le syndicat autonome des Enseignants du supérieur (Saes), décrète un mot d’ordre de grève de 48H, les mardi 23 et mercredi 24. Dans un communiqué parvenu à nos confrères de « Libération », le Saes déclare : « Après avoir attendu avec beaucoup d’espoir les conclusions de la conférence sociale sur la retraite et les Assemblées générales de campus, tenues ce 9 mai 2017, ont permis de constater l’immense déception des enseignants face à l’attitude du gouvernement qui a mis le SAES devant le fait accompli en s’éloignant de l’accord conclu avec le syndicat en date du 17 mai 2016 ».

Dans ce document, le Saes fustige l’attitude du gouvernement qui a décidé de diminuer les salaires des enseignants, pour combler le déficit du Fonds National de Retraite dont il est le seul responsable. Le syndicat de l’enseignement du supérieur rappelle à ses militants que les formations payantes doivent être suspendues. Concernant leur inscription sur les listes de président de jury pour la session 2017 du Baccalauréat, le Saes invite ses militants à s’abstenir.

« Cette attitude inacceptable du Ministère de l’Enseignement supérieur hypothèque l’avenir de 1900 enseignants qui n’attendent que leurs diplômes pour intégrer la fonction publique car la sortie des résultats dépend du paiement de toutes les sommes dues relatives à la FAD », regrette le SAES dans le communiqué.
La Rédaction