GRÂCE PRÉSIDENTIELLE POUR 2036 DÉTENUS, LUC NICOLAÏ ABSENT DE LA LISTE

Dans le but de désengorger les maisons d’arrêt et de correction pour ne pas favoriser l’expansion du Covid-19, le président de la République, comme le lui autorise la constitution, a gracié plus de 2000 détenus. Le monde de la lutte espérait que le promoteur Luc ferait partie des détenus qui seraient remis en liberté. Presque tous les acteurs se mobilisent dans la presse pour demander au chef de l’État d’élargir l’homme d’affaire qui croupit en prison depuis le 19 décembre dernier.
Pour le moment, une source judiciaire renseigne n’avoir pas vu le nom du promoteur, condamné à 5ans dont un an avec sursis, sur cette liste des détenus bénéficiaires de cette grâce. Une information confirmée par son avocat Me Baboucar Cissé. Ce dernier joint par téléphone dans la soirée révèle que le nom de son client ne figure pas sur cette liste de 2036 détenus graciés par le président de la République.
Sunu Lamb