La gendarmerie de Mbour saisit 190 kg de chanvre indien entre Joal, Saly et Nguékhokh

Dakarmidi – une prise importante a été réalisée à Joal, Saly et Nguékhokh par les pandores. Au total 190 kg de chanvre indien ont été saisis sur des trafiquants, qui ont tous été interpellés par les hommes du capitaine Joseph Antoine Ngom, commandant la compagnie de gendarmerie de Mbour.

Dans la soirée du 29 au 30 octobre 2017, les pandores de Joal, ont exploité une information selon laquelle, une importante cargaison de chanvre indien en provenance de Kafountine (Casamance), devait débarquer sur la plage de Joal.

C’est ainsi que les hommes du capitaine Joseph Antoine Ngom ont mis un dispositif de surveillance sur toute la plage de Joal, attendant le débarquement de la pirogue.
C’est tard dans la nuit, qu’une pirogue, avec à son bord trois convoyeurs débarque le paquet d’un poids total de 170 kg sur la baie de Joal.

La pirogue ainsi vidée de son contenu, les hommes en bleu donnent l’assaut en direction des convoyeurs qui n’auront pas le temps de s’échapper, tellement l’action était rapide.
Conduits au poste de gendarmerie, ils sont identifiés comme étant une famille qui s’adonne au trafic de drogue et dont le cerveau n’est personne d’autre que l’aîné, recherché depuis des années par les pandores.

Toutefois, le jour qui a précédé cette prise, 10 kg de l’herbe qui tue, avaient été saisis par la brigade de Saly, au croisement, à bord d’un taxi-brousse de sept places, en provenance de Joal.
Le lendemain, à Nguékhokh, c’est le commandant de compagnie lui-même qui a intimé l’ordre au chauffeur de taxi-brousse, en provenance de Kaolack, de se ranger sur le trottoir.

Après vérification de la malle, un sac contenant 10 kg de chanvre a été découvert.
Le convoyeur qui a tenté de prendre la fuite à travers la brousse, sera retrouvé dans une ruelle de Nguékhokh par le capitaine et ses hommes.
La Rédaction