Gambie : Washington exige la fin de l’occupation des locaux de la CEI

Dakarmidi – Les Etats-Unis, en réaction à l’occupation des bureaux de la Commission électorale indépendante (CEI) gambienne par des militaires, ont dans un communiqué reçu mercredi à APA, condamné fermement cet acte avant de demander aux soldats de mettre fin immédiatement au siège. «Nous exhortons vivement les forces de sécurité gambiennes qui sont entrées au siège de la Commission électorale indépendante hier matin à se retirer et à ne pas menacer ou intimider les membres de la CEI », souligne le communiqué.

Il ajoute : « Cette manifestation de force inutile et injustifiée est perçue comme une tentative de saboter le processus démocratique en Gambie qui a déjà été contrarié par le refus du président sortant Jammeh de se préparer à une transition légale en faveur du président élu Barrow ».  Le gouvernement des États-Unis, note le communiqué, salue en outre l’initiative de la délégation de la CEDEAO qui a rencontré sans succès le président sortant Jammeh.  Ce dernier, ajoute communiqué, doit respecter la volonté du peuple gambien et accepter les résultats de l’élection du 1er décembre.