Gambie : Barrow change presque tout le gouvernement avec d’anciens hommes de Jammeh

En Gambie, Adama Barrow a apporté des changements majeurs à son gouvernement, vendredi 29 juin. Près de la moitié des postes ministériels ont été redistribués lors du plus important remaniement depuis le changement de régime. Un geste fort alors que le président était critiqué pour son manque d’action. Mais une décision qui met fin au gouvernement de coalition : désormais, c’est bien le Parti démocratique unifié (UDP) qui tient les rênes du pouvoir.

Le leader historique du parti, Ousainou Darboe, devient officiellement l’homme fort de ce gouvernement remanié en accédant au poste de vice-président. Figure de la lutte contre Yahya Jammeh, il est aussi le mentor en politique de l’actuel président.

Quant à certaines personnalités de la coalition, comme Fatoumata Tambajang, la vice-présidente sortante, ou Omar Jallow, ministre de l’Agriculture, ils ont tous deux été démis de leurs fonctions.

Retour d’ex-ministres de Jammeh

Adama Barrow a aussi rappelé d’anciens ministres de Yahya Jammeh, comme Momodou Tangara, qui obtient le portefeuille des Affaires étrangères. Et le nom de Mambury Njie, qui avait lui aussi servi sous Jammeh, a été avancé pour le ministère des Finances. Mais la présidence a ensuite annoncé vouloir « reconsidérer » cette nomination.

Enfin, le ministre de l’Intérieur, très critiqué après la mort de trois manifestants sous les balles de la police, est confirmé à son poste.