Fraude au concours de la Police : De nouvelles têtes risquent de tomber

Formation des Officiers de Police Judiciaire (OPJ) de la Police Nationale Congolaise sur les principes gŽnŽraux gouvernant le travail de l'OPJ lors d'une enqute portant sur les violences sexuelles
Dakarmidi – Les cinq individus arrêtés pour avoir fraudé au concours d’entrée à l’école nationale de police, ont été présentés mardi (hier), au procureur de la République. Faute d’avoir été entendu, ils ont fait l’objet d’un retour de parquet.
« L’Observateur » renseigne dans son édition du jour que leur dossier pourrait atterrir sur la table d’un juge, pour l’ouverture d’une information judiciaire. Et, dans ce cas, des têtes risquent de tomber car il faudra remonter l’échelle afin de savoir comment ces faux diplômes ont été obtenus.
Pour rappel, les mis en cause qui étaient en formation à l’Ecole nationale de police ont été arrêtés le 19 septembre dernier pour faux et usage de faux dans des documents administratifs. Ils sont accusés d’avoir produit de faux diplômes de Brevet de fin d’études moyen (Bfem) pour participer au concours de la police qu’ils ont réussi.
La redaction