François Hollande : « Je suis à la fin de ma vie… »

Dakarmidi –  La campagne électorale qui se joue en ce moment est inédite pour François Hollande. Toute sa vie, le pensionnaire de l’Élysée a participé aux coulisses des campagnes. Pour la première fois, il observe en retrait. Une première révélatrice d’une période crépusculaire du président, qui ignore, ou cache encore, ce qu’il fera par la suite.

Devenir président de la république est une mission de toute une vie. Mais que faire après? François Hollande semble se poser la question. Depuis plus de quarante ans, il a gravi les échelons, de simple militant ambitieux à chef de l’État. Toute sa vie, de ses études à sa carrière, a été dédiée à la politique, et dans l’avion présidentiel qui le ramenait ce 18 mars de Grenoble à Paris, il s’est souvenu des campagnes auxquelles il a participé. Informe le magazine Gala. « Depuis 1974, je les ai toutes faites. »

Mais pour la première fois, François Hollande se tient en retrait de la campagne électorale. Celui qui ne se représente pas à un second mandat n’a pas de place dans le débat. Il vit ses dernières semaines à l’Élysée. dans une ambiance morose, se tenant prêt à s’introduire dans la campagne uniquement pour contrer le Front National, s’il le fallait.

C’est dans L’Obs., ce jeudi 23 mars, que l’on peut lire ces confidences. Une autre citation est encore plus révélatrice de l’humeur actuelle du président.

« Je suis à la fin de ma vie. Je n’ai vécu que de la politique. »

Quand on lui demande ce qu’il fera après, François Hollande se fait mystérieux. Mais peut-être l’ignore-t-il lui-même. Il répond par des « Je ne sais pas » rapporte l’Obs, ou comme le dit le journal Le Monde, par des questions en forme de pirouettes, comme à son ministre Michel Sapin,  »Et toi? ».

Tournera-t-il définitivement la page de la politique nationale ou tentera-t-il un retour compliqué à l’instar de son prédécesseur Nicolas Sarkozy? François Hollande va devoir se réinventer à la fin de son quinquennat. Un blues post-retraite est à prévoir pour le chef de l’État, qui devrait trouver du réconfort auprès de sa relation officialisée avec Julie Gayet d’ici quelques semaines.

La Rédaction