France: les chiffres stupéfiants des infractions liées au trafic de drogue

Dakarmidi – Le trafic de stupéfiants connait en France une inflation exponentielle. Les statistiques récemment publiées par le ministère de la Justice indiquent qu’en 2017, les parquets ont traité les affaires de plus de 167 000 auteurs d’infractions liées au trafic de drogue. Ces crimes et délits représentent aujourd’hui plus de 20% des condamnations pénales.

Entre 2012 et 2017, période de l’étude, la hausse est spectaculaire : à ce jour les infractions en lien avec la drogue représentent près d’une condamnation sur cinq pour crimes et délits.

Presque tous les délinquants sont des hommes

Premier enseignement: les trois quarts des auteurs ont été présentés au parquet pour usage, un quart l’a été pour trafic. 92% des auteurs de ces contentieux sont des hommes, la moitié d’entre eux est âgés de 18 à 24 ans.

Second élément saillant: dans les 33 600 condamnations pour usage illicite de stupéfiants, les peines les plus courantes sont les amendes et la confiscation. Quant aux 35 000 condamnations pour trafic de stupéfiants le quantum moyen des peines est d’un peu plus d’un an de prison ferme ; 20% des auteurs de trafic sont en récidive.

La réponse pénale n’est pas un frein

La réponse pénale, malgré sa fermeté, n’est donc pas un frein aux ardeurs des dealers. Chaque année la drogue gangrène un peu plus la société française ; ainsi, les condamnations pour conduite d’un véhicule sous l’emprise de stupéfiants sont en hausse de près de 60%. Les autres condamnations aggravées par la prise de drogue explosent aussi de plus 50%.

Un fléau qui chaque année poursuit donc une inexorable ascension.

CHRONOLOGIE ET CHIFFRES CLÉS