Exclusif : Un proche collaborateur du Chef de l’Etat fait obtenir un financement de 2 milliards à un fils d’un ancien ministre et à un sénégalo-libanais, les dessous d’un scandale

Dakarmidi – Il fait partie des 10 hommes les plus proches de Macky Sall. Il a de l’influence au palais et fait du trafic d’influence, car, même si leurs rapports se sont par moment détériorés, le Pr lui porte une grande confiance. Mais loin d’user à bon escient cette marque de reconnaissance du « chef », l’homme en abuse. Il profite en effet de cette situation pour régler ses comptes personnels avec ceux avec qui, il n’est pas en odeur de sainteté. Cette situation est décriée au sein même du Palais de la République par un bon nombre de conseillers et de ministres conseillers.

L’homme en question fabrique pour ses amis des « plans de guerre » à travers lesquels, il les fait gagner de l’argent, sans au retour, les faire passer par les procédures normales pour prétendre gagner un marché de l’Etat. Pour ce cas précis, il s’agit d’un financement de 2 milliards de FCFA, obtenu par le fils d’un ancien ministre, en collaboration avec un sénégalo-libanais très influent, un grand délinquant fiscal, le marché porte sur des travaux d’innovation et d’amélioration des conditions d’alimentation des populations dans tout Dakar.

L’idée de départ était bonne, en ce sens qu’il rappelait les habitudes alimentaires des générations 70-80-90, mais à l’arrivée, au nom simplement de la recherche de gain facile, le sénégalais et le sénégalo-libanais se sont partagés près d’un milliard des fonds et remis un tout petit pot de vin de quelques dizaines de millions au collaborateur du Chef de l’Etat, à l’insu de ce dernier, qui était souvent acculé par le premier cité pour accélérer l’obtention de ses commissions.

Ce qui cependant est à relever dans cette affaire, et qui semble être drôle, c’est la technicité vicieuse pour le montage d’un tel projet, dès lors, il n’a connu  aucun succès dans les zones d’intervention, les cibles n’y adhèrent guère et le matériel utilisé est en train de se détériorer alors que l’investissement est loin d’être amorti.

Autre bizarrerie, ces hommes, sans directement être en contact avec le Chef de l’Etat sont au courant de toutes ses activités dans les moindres détails, car les infos qu’ils obtiennent de lui, proviennent de ce même collaborateur, qui sort à grande langue surtout pendant ses heures de végétation nocturne tous les secrets, mêmes les plus intimes du Palais de la République : les querelles, les rencontres nocturnes, les enveloppes que le Pr offre discrètement à certaines personnalités du pays, pour preuve comment le dîner avec ce chef religieux politicien, soit atterri sur la place publique dans les détails près (voiture et argent offert par le Pr).

Le Pr devrait revoir ces pratiques de quelques-uns de ses plus proches collaborateurs, qui ne lui rendent aucun service. Même si le couple présidentiel cherche à bien garder leurs secrets, cela n’est que peine perdue, car ces gens à qui, il porte confiance ne peuvent pas tenir leur langue, surtout quand ils sont en bonne compagnie, dans leurs coins de prédilection ….

La Rédaction