Emprisonnement de Bamba Fall et des jeunes socialistes : Khalifa et Cie prêts à défier l’autorité

Dakarmidi – Les camarades de Bamba Fall à savoir Barthélémy Dias, Aissata Tall Sall, et Khalifa Sall avec les jeunes socialistes et ceux de la Médina, se disent prêts à défier les autorités. Ils n’en peuvent plus de courir après l’autorisation préfectorale qui n’arrive jamais.  Ils considèrent d’ailleurs que les interdictions de leurs marches programmées avec des demandes d’autorisations, comme un acharnement des autorités dans une dynamique de barrer la route au maire de Dakar. Khalifa Sall et Cie entendent aller jusqu’au bout et décident de faire face à Macky Sall et à son régime.

Sous ce rapport, ils ont entamé un plan d’attaque avec l’organisation de rassemblements à la Médina chaque vendredi pour dénoncer l’arrestation « arbitraire »  de Bamba Fall et des jeunes socialistes. Aujourd’hui encore leur marche n’a pas été autorisée par le préfet et en lieu et place,  ils se sont regroupés pour crier leur colère.

«Les moyens de la justice sont aujourd’hui banalisés. Personne n’a plus peur d’aller en prison. On impute aux gens des faits sans fondements. Nous avons 20 avocats pour la défense de Bamba Fall et Cie. Qu’on ne nous pousse pas à la révolte», avertit le maire de Dakar Kalifa Sall.

Revenant sur l’interdiction de leur marche, Mr Sall avance qu’ils en sont «à leur troisième requête de marche interdite par le Préfet. J’ai moult fois retenu les jeunes qui sont disposés à faire face. La provocation est présente et nous restons muets depuis longtemps. Et nous allons marcher, tant que le non du préfet existera nous déposerons une requête de marche. Et nous marcherons». souligne Khalifa en fin qui déclare que l’heure d’agir a sonné.