Education : Le Pats menace de paralyser le fonctionnement administratif de l’Ucad

Dakarmidi – Le personnel administratif, technique et des services (Pats) affilié au syndicat des travailleurs des établissements scolaires et universitaires « Stesu », menace de paralyser le fonctionnement l’administration de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). La menace brandit ce 10 mai, est une manière pour eux, de revendiquer une plateforme vieille de plusieurs années.

Ainsi, ces travailleurs, promettent de descendre dans la rue si toutefois les 16 points qui concernent leur plateforme revendicative ne sont pas approuvés. « Nous avons déposé depuis le 9 février dernier sur la table du ministre de l’enseignement supérieur, une plateforme revendicative de 16 points. Après la grève des enseignants et des étudiants, nous n’avons pas voulu en rajouter en privilégiant le dialogue », explique François Babacar Diop, secrétaire général du « Stesu » à nos confrères du journal « Le Quotidien ».

M. Diop regrette par ailleurs le silence des autorités face à leurs revendications. « Aujourd’hui rien n’est fait. C’est un manque de respect de l’Etat à l’endroit du personnel administratif, technique et des services. On nous oppose l’indifférence », déplore-t-il.

La revalorisation des pensions à la retraite, la généralisation de l’indemnité de logement et l’intégration des services de sécurité et de garde dans le corps des Pats, constituent entre autres, le contenu de leur plateforme revendicative.

Comme tout travailleur, les membres du Pats, souhaiteraient une meilleure considération de la part des autorités, les invitant ainsi à réviser leur statut.

La Rédaction