Dr Safietou Thiam: »le mal de l’hopital c’est l’argent et le comportement »

Dakarmidi – La coulée de boue sur le cas de négligence en urgence qui a conduit à la mort tragique de la jeune Aicha Diallo- 12 ans- continue d’alimenter des discussions controversées. L’ancienne ministre de la santé sous Wade, Dr Safiétou Thiam, s’est prononcée sur la question ,et en appelle à la communication des agents du service de la santé pour mieux organiser le secteur : « il y a  eu urgence et cela a abouti à la mort de la jeune fille. L’un dans l’autre, je comprends les deux parties. Maintenant, l’Etat doit tirer cette histoire au clair et en tirer des leçons » a préconisé la responsable libérale. » Elle a décelé un problème d’organisation et de communication dans la gestion du cas de la jeune fille décédée à Pikine.

Safiétou Thiam a insisté sur la nécessité de communiquer avec les accompagnants comme cela se fait ailleurs : « à la maman et à la fille, on devait expliquer et même lui dire les risques encourus. Il faut prendre le temps de communiquer avec les parents » même si elle reconnait que c’est quelques fois très difficile si un seul médecin doit faire face à une foule de gens.

L’ex ministre reste convaincue que : « le mal de l’hôpital, c’est l’argent et ensuite se sont les comportements que nous avons dans l’hôpital. L’incivisme de nous autres sénégalais dans les transports, sur la route et ailleurs, c’est nous en tant qu’individus. Ce sont nos comportements qu’il faudrait revoir et relever les plateaux techniques ainsi que la formation du personnel des hôpitaux.

La Rédaction