Destruction volontaire et publique d’un billet de banque : Kémi Séba et son coaccusé jugés mardi

Dakarmidi – Un acte symbolique de courage, à l’image de celui qu’avait posé le boxeur américain Mouhamed Ali, qui avait refusé de prendre part à la guerre du Vietnam. C’est ce que pense l’activiste Guy Marius Sagna de la démarche de Kémi Séba, qui a été placé sous mandat de dépôt hier vendredi.  L’homme est poursuivi pour avoir brulé un billet de 5000 francs CFA, samedi dernier, lors d’une manifestation hostile à francs CFA.
Le quotidien Les Echos dans sa livraison de ce jour (samedi), souligne que l’activiste et son coaccusé Ben Talep Sow seront jugés en flagrant délit mardi.

Placé sous mandat de dépôt hier, après avoir été auditionné par la police, l’activiste franco-béninois, Kémi Séba risque une peine d’emprisonnement allant de 5 à 10 ans s’il est reconnu coupable.

La rédaction