Déclaré mort par une télévision : Le président nord Coréen ne fait aucun signe de vie

La Chine a envoyé une équipe médicale en Corée du Nord alors que le magnat de la télévision de Hong Kong a affirmé que le président Kim-Jong-un est décédé

La vice-directrice d’une chaîne de télévision par satellite HKSTV Hong-Kong, soutenue par l’État, qui se trouve être également une nièce du ministre chinois des Affaires étrangères, a affirmé que le chef suprême de la Corée du Nord, Kim Jong-un, était mort.

La vice-directrice de la télévision a déclaré à ses 15 millions d’abonnés sur Weibo (site de médias sociaux chinois) que son information était appuyée par une « source très solide ».

Cependant, elle n’a pas mentionné si la mort présumée était due à un coronavirus ou une autre maladie.

Les rumeurs de la mort du leader autoritaire ont commencé à s’alimenter après son absentée constatée à un événement qui s’était tenue le 15 avril dernier, une fête importante qui honore le fondateur du pays et son défunt grand-père Kim Il Sung.