Décès de Ousmane Sow : le Sénégal perd une figure éminente de son paysage cultuel selon Macky Sall

Dakarmidi – Le Président Macky Sall, a salué la mémoire de l’artiste sculpteur sénégalais Ousmane Sow décédé ce jeudi à Dakar, des suites d’une longue maladie, présentant le défunt comme un ‘’digne fils du Sénégal et de l’Afrique qui s’est ouvert, en humaniste confirmé, à tous les horizons possibles de la créativité’’. Dans un message de condoléances dont APA a pris connaissance, le chef de l’Etat sénégalais estime qu’avec le décès de Ousmane Sow, le Sénégal perd ainsi une ‘’figure éminente de son paysage cultuel’’.

‘’Artiste de dimension internationale avérée et académicien, Ousmane Sow a produit une œuvre prodigieuse qui l’a élevé au rang de monument de la création artistique sénégalaise, africaine et mondiale’’, écrit le président sall. Présentant ses condoléances à la famille du disparu, à la communauté artistique nationale et internationale ainsi qu’au peuple sénégalais, Macky Sall note que le défunt a produit des personnages et des scènes qui témoignent de la longue histoire de l’Afrique, de son identité et de ses rapports au reste du monde.

Aussi, souligne –t-il, il a plongé dans les faits marquants de la trajectoire d’autres nations et d’autres peuples. Né à Dakar en 1935, Ousmane Sow était connu pour ses séries de sculptures monumentales consacrées aux ethnies africaines (noubas, peuls, masaï, Zoulou). Ces dernières années, Ousmane Sow s’était inspiré des grandes figures qui ont marqué sa vie, dont Nelson Mandela, Gandhi, Mohamed Ali, Martin Luther King, le général de Gaulle, ou encore l’écrivain Victor Hugo. En 2012, Ousmane Sow avait été élu à l’Académie des beaux-arts de Paris dans la section des membres associés étrangers.