Crise au Pds : Aida Mbodj était la personne à exclure au lieu de Farba et Pape Samba Mboup

Dakarmidi – Après le renvoi de Farba Senghor et Pape Samba Mboup, du parti démocratique sénégalais (Pds) pour actes d’indisciplines, Meïssa Sall, ancien sénateur, membre fondateur du Parti démocratique sénégalais (Pds), comme certains de ses camarades, pense qu’il n’est pas l’heure pour des différents à quelques mois des législatives. Il considère que des retrouvailles doivent être faites.

« Cela me fait mal de voir Pape Samba Mboup et Farba Senghor exclus du Pds. Ils ont été très fidèles au parti et à son Secrétaire général, Abdoulaye Wade », confie-t-il dans le quotidien « Vox Populi ». A en croire M. Fall, l’exclusion de Pape Samba Mboup est due à ses sorties pimentées contre Karim leur candidat aux élections présidentielles de 2019.

Pour une issue positive des problèmes de la formation libérale, Meissa Fall préconise « Je vais convoquer tous les anciens du parti à Dakar. Après, nous irons voir  Me Abdoulaye Wade. Il faut que les anciens du parti soient reconsidérés. Les exclus, il faut qu’on les ramène. Je ferais tout pour qu’ils reviennent. Mais, on ne peut pas être dans un parti  et ne pas respecter la discipline », précise-t-il dans la foulée.

La président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates mise de coté au moment des tournées du Pds, devait être la personne à sortir du groupe selon Meissa Fall. Il considère en outre  que « Ce sont des gens courageux. Ils ont Wade dans le sang », témoigne-t-il.

La Rédaction