Crise Gambiene : les habitants fuient

Dakarmidi -Beaucoup de gambiens ne sont pas du tout rassurer par la situation politique dans leur pays. Le dialogue interne et la médiation de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest) n’ont toujours pas permis de mettre fin à la crise politique postélectorale.

A l’embarcadère de Banjul, point de départ du ferry qui assure la liaison avec la partie nord du Sénégal, notamment la capitale Dakar, des centaines de personnes courent pour monter à bord. Ce sont essentiellement des femmes certaines tiennent par la main leurs enfants. Il y a aussi des jeunes gens et d’autres personnes âgées.

Pendant que certains fuient Banjul la capitale, d’autres entre au Sénégal pour complétement se mettre à l’abri comme d’ailleurs  leur président élu Adama Barrow reçu au Sénégal jusqu’à sa date d’investiture.

Interrogé par le reporter de la Bbc, un membre de la structure de gestion de l’embarcadère confie que depuis près de 2 semaines, les nombres de départs sont en hausse. Il se rend en effet compte que les gens fuient la Gambie.Dans quelques gares routières des environs de Banjul aussi, l’affluence est perceptible. Un membre du syndicat des transports a reconnu que beaucoup de voyageurs viennent prendre des cars en direction des pays de la sous-région, notamment le Sénégal, la Guinée et la Sierra Leone.

La Rédaction