Côte d’Ivoire : les soldats mutins payés

Dakarmidi – Le Gouvernement ivoirien et les mutins avaient trouvé un accord dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 janvier mettant fin à la crise qui a commencé début janvier à Bouaké et s’est progressivement étendue à cinq autres régions du pays dont Abidjan.

Lequel accord prévoyait : sur les 12 millions, les soldats mutins en recevront 5. Ainsi, hier, lundi 16 janvier, les virements ont été effectués. Les soldats mutins ont perçu leur argent. Seulement voilà, ils n’ont pas tous été servis et certains d’entre eux sont rentrés en colère.  8.500 anciens rebelles intégrés dans l’Armée sont concernés par cette mesure. Des témoins à Bouaké ont affirmé qu’une centaine se sont rendus lundi dans les banques pour retirer leur argent.

Des militaires réclamant le paiement de plusieurs primes et l’octroi de maisons sont sortis de leurs casernes et bloqués les voies d’accès aux villes touchées par les mutineries. L’Armée Ivoirienne, forte de 22.000 hommes, compte beaucoup de gradés, pour la plupart d’anciens rebelles.