CEDEAO: Les malades mentaux portent plainte contre l’Etat du Sénégal

Dakarmidi – L’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (Assam) a décidé de traîner l’Etat en justice. C’est ce qu’a fait savoir son président, Ansoumana Dione qui annonce une plainte, dès le novembre prochain, contre l’Etat du Sénégal au niveau de la Cour de justice de la Cedeao. Le but étant de rétablir la justice dans la confiscation et le détournement d’objectifs du siège de l’association situé à Kaolack.

Selon le défenseur des malades mentaux,  ce siège obtenu grâce au soutien de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade est en train d’être détourné de son objectif par le régime du président Macky Sall». Sidéré par « ce manque de considération » du régime en place à l’endroit des malades mantaux, M. Dione a rappelé dans le journal l’AS, la genèse de cette histoire.

C’est ainsi qu’il dira  avoir sollicité et obtenu de l’Etat, sous Wade, un terrain de 4 hectares sur lequel l’association a fait construire un centre destiné à la prise en charge gratuite des malades mentaux errants à travers tout le pays. Lequel centre, sous Macky Sall, a été transformé en centre de formation avicole, «privant les bénéficiaires de jouir de leurs droits d’accéder à la santé et au bien-être. L’association  sera appuyée, dans sa plainte, par l’avocat Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits humains.

La Rédaction