Casamance – Ansoumana Sagna Coordonnateur de l’ICEP :  » Il faut éviter les discours xénophobes »

Dakarmidi – Après les élections législatives, l’heure est au bilan au sein de l’Initiative Casamance pour l’Emergence et la Paix (ICEP). En conférence de presse hier mercredi, Ansoumana Sagna a vivement déploré le discours xénophobe des uns et des autres. « Ce n’est pas pour rien qu’en Casamance, avant le soulèvement de la rébellion, une partie des casamançais soutenait le départ des non casamançais et cela abouti à cette haine qui a amené la rébellion », rappelle-t-il, attirant l’attention des populations sur certaines déclarations qui frisent le racisme.

Ayant un député dans la région de Dakar, l’ICEP veut d’autres efforts émanant de Macky Sall.  Il en avant le poids de leur communauté qui compte 45% de l’électorat dakarois. Une occasion pour se satisfaire du compagnonnage avec la coalition « Benno Bokk Yakaar » durant ces joutes législatives, informe Libération.

Toutefois, il demande l’appui de l’Etat pour développer Grand-Yoff et reprendre la commune.

La Rédaction