Burkina Faso : le procès de Blaise Compaoré renvoyé au 4 mai prochain

Burkina Faso's President Blaise Compaore waits prior to meeting relatives and acquaintances of the victims of the Air Algerie crash at the Presidential Palace in Ouagadougou on July 26, 2014. The second black box from the Air Algerie plane disaster was recovered on July 26 at the remote crash site in northern Mali as investigators headed to the scene to determine the cause of the tragedy. Compaore met on July 26 with relatives of some crash victims in Ouagadougou and announced that Burkina Faso has opened an official inquiry into the cause of the disaster. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Dakarmidi – Les burkinabé devront patienter une semaine de plus avant d’assister au procès tant attendu. Blaise Compaoré et 31 membres de son dernier gouvernement, seront à la barre le 4 mai au lieu du jeudi 27 avril. La requête de renvoi, a été déposée par le bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina Faso, Me Mamadou Sawadogo.

D’anciens ministres inculpés se sont présentés, visiblement sereins et en bonne forme comme Jérôme Bougouma (Sécurité), Vincent Zakané (Coopération régionale), le général Djibril Bassolé (Affaires étrangères), Jean Bertin Ouédrago (Infrastructures), Arthur Kafando (Commerce), Bongnessan Arsène Yé (Reformes politiques), Alain Edouard Traoré (Communication), de même que l’ex-chef de l’exécutif Luc Adolphe Tiao.

En tout, 25 membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré étaient présents, sur les 31 mis en examen.

La Rédaction