Bradage des terres de l’aéroport LSS :Ousmane Sonko révèle des « manigances » du régime

@Dakarmidi - Ousmane Sonko président du parti Patriotes du Sénégal pour le Travail, l'Ethique et la Fraternité (PASTEF), Député de la treizième législature/Photo Moussa Fall

Dakarmidi – Maimouna Ndoye Seck, a en marge d’une cérémonie de dédicace d’un recueil de poème du président des écrivains du Sénégal, Alioune Badara Bèye, souligné qu’il n’a  nullement été question, d’une vente des terres de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar après sa fermeture. « Il est prévu sur le site de l’aéroport d’autres projets plus importants ».
Le député de la coalition « Ndawi Askan Wi », Ousmane Sonko, a pris le contrepied de la ministre des Transports aériens et des Infrastructures aéroportuaires affirmant que,  » les opérations de bradage et d’enrichissement sur le foncier de l’aéroport ont d’ailleurs démarré durant la campagne des législatives « .

Le président du Pastef révélera que « le Président Macky Sall en campagne, sous prétexte de reloger les déguerpis de la cité « Tobago », a autorisé, en violation des normes et malgré les réticences des services techniques, un premier lotissement dans l’enceinte de l’aéroport, du côté du  » virage Yoff ». Il porte sur plusieurs hectares déjà « .

Poursuivant ses explications, Ousmane Sonko confie: « le gouvernement devrait aussi s’expliquer sur l’opération de spéculation sur la réserve foncière du camp Leclerc (liberté 6) où des complicités administratives et politiques ont permis, à des affairistes de mettre la main sur des hectares, revendus à coup de milliards ».

La rédaction