« Biens mal acquis »: Teodorin Obiang jugé à Paris

Dakarmidi – C’est le premier procès en France dans l’affaire dite des « biens mal acquis ». À partir de ce lundi 2 janvier, Teodorin Obiang, le fils aîné du président de la Guinée-Équatoriale, doit être jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d’abus de confiance et de corruption.

Le procès, dont les dates avaient été fixées en octobre dernier, doit durer jusqu’au 12 janvier. Mais le prévenu devra demander le report des audiences. Selon l’un de ses avocats, Emmanuel Marsigny, les délais sont « beaucoup trop courts » et ne sont pas conformes à la loi, compte-tenu du fait que son client a déclaré son adresse à Malabo, la capitale équato-guinéenne.

Les avocats de Teodorin Obiang, qui devait être absent lundi, demandent « qu’il puisse bénéficier du temps raisonnable pour pouvoir organiser effectivement sa défense », a déclaré à l’AFP Me Marsigny, qui envisage de faire citer plusieurs témoins, dont certains résident à l’étranger.